Comme convenu est disponible en intégralité sur son site du même nom. C’est une BD basée sur des faits réels et c’est ça qui en fait tout l’intérêt.

Elle raconte l’histoire d’un jeune couple français qui plaque tout pour partir aux US (dans la Silicon Valley plus précisément) pour leur strat-up qui développe des jeux vidéo sur téléphone. Mais l’aventure tourne rapidement au cauchemar lorsqu’ils réalisent leur erreur. Coincés financièrement par leurs associés ils se retrouvent dans une situation abominable. Entre la pression psychologique et les soucis d’argent leur vie devient rapidement un enfer. Laurel commence alors à dessiner leur histoire.

Le grand intérêt de cette histoire en deux tomes de 250 pages chacun disponibles grâce à une campagne de financement participatif sur Ulule, c’est cette base bien réelle. On s’attache rapidement au petit couple et leur fille. Mais c’est le fait de voir à quel point on peut se faire coincer par inexpérience qui est le plus enrichissant, comment on peut toujours s’en sortir quand même aussi. C’est ce qui m’a le plus plu dans cette BD. C’est vrai, ça avertit, ça prévient et c’est quand même une belle histoire humaine. C’est toujours une bonne chose de savoir quel requins peuvent profiter de cette envie de se lancer dans un grand projet qu’on peut avoir. Les offres trop belles, qui jouent sur la corde sensible, doivent être prises avec des pincettes et il faut être sûr de l’aventure avant de mettre toutes ses économies pour partir à l’aventure.

J’ai tendance à décider beaucoup de choses sur un coup de tête, à me dire « on y va et on verra après ». Même si je suis consciente que tout ne marchera peut-être pas toujours comme je le veux et que je dois faire attention car tout le monde n’est pas forcément aussi honnête que moi, lire cette BD m’as permis de réaliser à quel point on peut rapidement se retrouver dans la merde. C’est vraiment une chouette histoire.

 

 

 

 

 

 

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...