Y a un ptit moment j’ai vu cette vidéo de Topito sur Facebook, . Et j’ai trouvé qu’ils étaient quand même vachement sévère. Du genre, la nuance ça n’existe pas! J’ai trouvé que c’était bien à côté de la plaque. Du coup ça m’a trotté dans la tête et je me suis dit que je pouvais faire un post dessus.

Pour résumer la vidéo, Myiazaki c’est super et Disney c’est de la merde. Et moi chuis pas d’accord. Bien sûr tout ce qui va suivre est mon avis personnel et ce serait cool si y avait d’autres points de vue dans les commentaires, qu’on discute.

D’abord, Miyazaki a réalisé 11 longs-métrages d’animations, les studios Disneys nous en ont pondus tellement que je vais juste me contenter des quelques 56 classiques et plus particulièrement de ceux que j’ai vus bien sûr. Notons que j’exclue ici les coproductions comme Le Monde de Nemo ou Rebelle. Déjà avec une telle différence, je trouve que c’est franchement réducteur de confiner Disney au films cul-cul-la-praline et simplistes qu’on a vus quand on était gamins. Y a eu du chemin et même dans ceux là tout n’est pas à jeter. En plus, il faut remettre un peu dans le contexte non? Le premier succès de Miyazaki c’est Nausicaä, et ça date de 1984 (qui a entendu parler du Château de Cagliostro?), le premier classique Disney c’est Blanche-neige et il date de 1937. Je pense que les mentalités n’étaient pas les mêmes. Du coup, j’ai envie de reprendre la vidéo de Topito point par point. Des fois je suis d’accord avec eux mais je pense qu’on pourrait quand même nuancer un peu.

#7 Myiazaki c’est écolo
Bon là, okay, je suis plutôt d’accord. Dans la plupart des films de Miyazaki, la nature occupe un rôle central et souvent puissant. Elle n’est pas soumise par l’Homme bien au contraire et c’est super. Mais bon, même si c’est pas encore très net, Disney a tendance à s’améliorer. Comme dans Vaiana par exemple. Mais on est pas encore au niveau des Miyazaki ok d’accord.

#6 Miyazaki c’est plus profond
Alors là, l’argument c’est que les méchants ont leurs raisons et ne sont pas forcément le mal incarné. Oui mais bon une histoire profonde pour moi c’est pas que ça hein. Si tu veux parler de la profondeur des histoires de Miyazaki j’aurais plutôt parlé des questions de vie et de mort, de nature et de technologie, de devoir, de guerre, de violence, etc etc. Et donc là aussi je suis plutôt d’accord mais pas pour les mêmes raisons. D’ailleurs Disney aussi a de belles thématiques, c’est juste que c’est pas les mêmes, la famille dans Lilo et Stitch ou l’aventure dans La Planète au Trésor par exemple.

#5 Les méchants de Miyazaki ne sont pas forcément de gros vilains à tuer
Là je commence à pas être d’accord du tout. Vraiment. Pasque déjà, les méchants de Miyazaki ont beau être plus complexes on a aussi de beaux enfoirés comme dans le Château dans le Ciel où l’antagoniste mérite clairement sa fin, et ensuite pasque entre les exemples donnés (La Petite Sirène et Le Roi Lion défilent derrière) et la taille du catalogue, ils auraient pu regarder un peu plus loin. Je pense aux nouveaux bien sûr comme Vaiana, Les Nouveaux Héros, La Reine des Neiges ou Les Mondes de Ralph mais aussi aux anciens avec Dumbo, Bambi ou La Belle et le Clochard. Donc c’est pas aussi net que ça. Je suis d’accord qu’en général, les classiques Disneys de notre enfance nous offraient de beaux méchants à détester, mais c’était pas toujours le cas. Qui se souviens du méchant de Rox et Rouky? Qui ne trouve pas que le Prince Jean est quand même difficile à détester réellement tellement il est bête/drôle?Les personnages de Myiazaki ont beau être plus complexes, faudrait pas dénigrer complètement Disney non plus.

#4 Les histoires de Miyazaki sont plus originales
Miyazaki a des influences beaucoup plus diverses autant dans l’histoire que dans la littérature, il s’inspire aussi de ce qui l’entoure. C’est un homme seul qui construit son univers. Si le Château Ambulant est inspiré d’un des livres des Voyages de Gulliver, Kiki la Petite Sorcière adapté d’un livre pour enfant et Le vent se Lève à la fois d’éléments historiques et d’un roman éponyme, je suis d’accord pour dire que ce sont des histoires qui nous paraissent beaucoup plus originales que reprendre des contes. Mais en fait y a un truc qui s’appelle le décalage culturel aussi, on les connais les contes occidentaux alors forcément les thématiques de Miyazaki nous paraissent plus originales. Chez Disney, il s’agit souvent d’adaptation mais aussi d’inspiration. Et je trouve que c’est très bien car ça permet de faire découvrir sous un autre angle, sans parler de l’intérêt de reprendre des histoires qui ont fait leur preuves et font partie d’un fond culturel commun auquel tout le monde peut se raccrocher, je ne trouve pas que c’est une tare de manquer d’originalité tant que le rendu est bon. Perso, j’adore la version Disney de Raiponce.
Mais en fait ce qui me dérange vraiment là c’est que Topito réduit les films Disneys à « une conasse attend d’être sauvée et ça se finit quand elle se marrie ». Outre que je trouve qu’il s’agit de cruches et pas de conasses, les Disneys sont quand même beaucoup plus variés, merde! Si on en reste à la liste des classiques définis par je sais plus qui (allez voir Wikipédia si jamais vous voulez savoir sur quoi je me base), c’est 5 films sur 56, allez 6 en rajoutant la Princesse et la Grenouille. Vous voyez le problème?

#3 Les femmes chez Miyazaki sont plus intéressantes
Okay, les persos féminins de Miyazaki ont plus de profondeur, de vrais objectifs et ne vivent pas que pour leur homme. Chez Disney c’est un peu moins le cas, d’accord. Mais comme j’ai dit, c’est dans moins d’une dizaine de films que c’est vraiment frappant et dérangeant, des films qui sont vieux pour la majorité d’ailleurs. Mais c’est pas toujours le cas (elle est pas badass Nala?) et ça va en s’arrangeant (La Reine des Neiges vise justement à détruire cette image, et que dire de Judy dans Zootopie?). Lilo et Stitch aussi. Comme y a plus de choix chez Disney, ont les voit peut-être pas en premier mais y a aussi des femmes qui sont pas là pour faire bobonne ici.

#2 Miyazaki ne cherche pas à imposer le diktat du corps
Attention, un mot compliqué! On devient sérieux là! Nan sans déc, c’est la société toute entière qui veut des ventres plats, pas que Disney. Et allez pas me dire que les héroïnes de Miyazaki sont moches sérieux. En toute honnêteté je suis d’accord. Mais bon, matez les Aristochats si jamais!

#1 Miyazaki ne nous impose pas des chansons toutes les deux minutes
Là c’est le pompon! Qu’est ce que t’as contre les chansons? Si t’aimes pas ça, ben je te crois pas. Chanter les états d’âme des héros c’est comme les alexandrins au théâtre, ça rajoute des nuances, en moins compliqué ok. T’imagines un perso Disney se taper un monologue pour t’expliquer le grand malheur de sa vie? D’après Topito, c’est pour faire des enfants de petits consommateurs dociles. Les enfants ont pas besoin de ça pour vouloir des choses. Un exemple? Est-ce que y a eu besoin de chansons pour vendre des hand-spinners? Nope. Franchement, les chansons Disney c’est génial. Je comprend pas où ça gêne. Et puis chanter Libérée, Délivrée comme une conne, j’adore. Et s’amuser à changer les paroles aussi, et les reprises. Et puis les karaokés en convention. Et puis c’est juste trop bien en vrai.

Bref, après avoir bien craché sur Topito, je me dis que c’est juste la façon dont ils comparent le truc qui marche pas. En même temps c’est normal, il font du pute-à-clic. Ils vont forcément avoir plus de vues avec une vidéo sans aucune nuance ni mise en perspective que mon post. Pasqu’au final, la grosse différence entre Miyazaki et Disney, c’est la production et le public, le seul point commun c’est que ce sont tous les deux des dessins animés qui ont eu énormément d’influence. Du coup, c’est assez difficile à comparer. D’un côté on a un homme seul (en ce qui concerne la construction du scénario et de l’univers, pas du film oui) qui réalise des œuvres poétiques, et je dirais même personnelles, à destination d’un public au moins adolescent, et de l’autre un studio devenu une grande entreprise qui produit du divertissement pour enfants. Vous imaginez montrer Princesse Mononoké à des enfants de 4 ans? Moi non et pourtant il m’a marquée celui-là. C’est normal que ça donne pas la même chose, le but n’est pas le même. Autant j’adore regarder les films de Miyazaki pour prendre une bonne claque graphique et m’évader complètement, autant quand je déprime ou que je veux déconner avec mes potes, c’est Disney qui aura la priorité. Ça a pas le même effet.

Tout ça pour dire quoi? Oui pasque même si je suis convaincue que mon opinion vous passionne, je ne peux décemment pas faire un aussi long post sans une petite idée derrière. Ben si. Moi aussi je vous aime.

 

 

PS : Si vous voulez vraiment une duper idée sérieuse qui va transcender votre vie, trouvez-là et postez moi là dans les commentaires. Moi je trouve juste que c’est con de comparer deux trucs qui ont rien à voir de manière aussi tranchée. Un peu de recherche merde!

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

One thought on “Disney ou Miyazaki ?

Comments are closed.