Voilà mon premier post sur mes histoires (en passant si vous avez un meilleur mot que « histoires », faites-moi signe). Je vais juste vous parler de ce que je fais pour le moment, que vous sachiez où vous mettez les pieds. Basiquement, j’ai une grande histoire principale divisée en plusieurs parties et pleins de petites histoires indépendantes.

J’ai commencé à imaginer Oméga Terra au collège. Rassurez-vous, la version actuelle n’a plus rien à voir avec ce que c’était, c’est à dire pas grand chose. Au début c’était une histoire de pirates dans un autre monde, puis c’est devenu beaucoup plus gros. Le nom vient du fait qu’à la base, c’était censé être le dernier monde (oméga étant la dernière lettre de l’alphabet grec), fabriqué avec des morceaux de tous les autres. On aurait donc eu Toulouse ou un Londres futuriste avec Atlantide, du post-apo au Sahara, des dragons dans l’Himalaya etc. L’idée était sympa mais difficile à exploiter donc je suis revenue vers un truc plus basique : un autre monde fantasy mais avec des éléments d’autres genres quand même. Pas d’elfes ou de nains mais des peuples non-humains sur le déclin. Comme y en a beaucoup, je vous ferai le détail une autre fois. Ensuite, ce monde a encore changé pour devenir une planète morcelée. Il faut imaginer la croute terrestre toute cassée et les morceaux flottant dans le vide au-dessus du cœur de la planète. J’ai pas encore trop creusé l’idée vu que la majeure partie se passe sur le même morceau. En tout cas on peut rejoindre un autre morceau mais la magie le permettant est oubliée (ou presque) dans beaucoup de morceaux. En tout cas, malgré les transformations, le nom de départ est resté.

Les différents morceaux de l’histoire sont séparés entre la foule de personnages mais on retrouve quand même souvent les mêmes. Globalement, chaque partie explore une thématique différente ou un lieu différent donc ça se ressemble pas trop d’une histoire à l’autre. C’est dur à expliquer sans entrer dans les détails, surtout que ça change régulièrement. Pour faire simple, on a deux grands arcs et pas mal d’histoires en plus. Le premier se concentre sur Rey, le deuxième sur Rex (oui, y a un lien de cause à effet entre les deux prénoms). Les histoires supplémentaires tournent autour de leurs parents/amis et autres (genre des légendes ou des bonus qui ont rien à voir même si c’est le même univers). J’ai prévu un troisième grand arc sur Léo (lui, c’est mon chouchou) mais comme c’est pas encore fait, j’ai que quelque pistes pour le moment, on verra plus tard. Mon explication est pas très claire et explique pas grand chose mais on aura le temps de revenir en détail.

Mon objectif final (celui qui débloquerait l’achievement rêve réalisé) ce serait de faire une sorte de grande fresque de webcomics. Je m’explique. On aurait les deux arcs principaux dessinés par deux personnes différentes (ou au moins un style de dessin différent) et toutes les autres histoires seraient des one-shots qu’on pourrait lire individuellement mais dont la lecture serait en fait un apport, un éclaircissement sur l’histoire générale. On aurait donc pleins de webcomics dans des styles différents mais qui formeraient un grand tableau d’ensemble. Vous comprenez mieux pourquoi je veux trouver des dessinateurs. C’est un projet plutôt conséquent donc je ne sais pas si j’y arriverai un jour mais ce serait chouette. En tout cas si quelqu’un a envie de dessiner mes histoires ce serait déjà un super début!

En ce qui concerne les histoires indépendantes, ben c’est du bonus! Parfois je les rattache à Oméga Terra mais c’est souvent des one-shots qui se déroulent dans un univers totalement différent ou avec un autre style. Celles-là sont très variées. Je les invente parfois avec la petite appli « Fusion » qui est très chouette pour l’imagination. Ça vous donne deux mots au hasard (avec un genre d’œuvre en plus mais je l’utilise pas). C’est un youtubeur développeur qui l’a créée pour lui et mis à disposition. Je vous mets le lien de sa chaine Ockam Razor. Je l’utilise comme lui, deux mots et faut inventer une histoire, sauf que lui fait de belles vidéos en plus. Deuxième option, je me souviens d’un de mes rêves (ce qui est super rare) et je l’adapte en histoire. Je vous donnerai bientôt des exemples.

Voilà, maintenant vous savez ce dont je parle quand je dis « histoires ». Après, à chaque fois je les pense pour le dessin. J’imagine comment elles devraient rendre en images et souvent dans des styles ou des formats différents. J’espère que ça vous aura donné envie d’en savoir plus!

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...