Voici la suite de Wastelands. Le précedent post vous avait donné une image de l’univers d’origine, maintenant il faut que je vous raconte ce que c’est devenu. Ou en tout cas ce que j’en ai fait pour le moment. A la base c’était donc l’histoire d’un groupe d’ado avec chacun un pouvoir, livrés à eux-mêmes et rapidement sujets à une sorte de guerre entre deux clans. Le problème de ce pitch c’est qu’il était très manichéen (les gentils contre les méchants) et que j’avais pas vraiment d’idées pour construire une histoire à part les scènes d’intro. Du coup, j’ai pensé en faire un survival. Pasque c’est rigolo les survivals.

Pour ceux qui connaitraient, j’ai eu l’idée après avoir lu Bio-Meat (ici sur mangafox). Du coup, pas une histoire où on s’entretue à la Battle Royale mais une où on s’allie (ou pas) pour survivre contre des monstres. En fait, je sais même pas si on appelle quand même ça du survival. Ca me paraissait un bon moyen de garder la base de Wastelands que j’aimais bien, de rajouter des trucs en plus et avoir un but clair pour les persos : la survie.

On reste donc sur une île (quoi de mieux comme barrière naturelle?) avec un complexe industriel où on cherche de nouvelles sources d’énergie. Un accident fait tout péter mais une tempête empêche les habitants d’évacuer l’île et la plupart se terrent chez eux. Conséquence : tous ceux au cœur du complexe et donc au plus près de l’explosion sont directement touchés mais les autres vont en ressortir indemnes, du moins au début. L’accident détruit une partie du complexe (genre les labos), tuant les gens qui y étaient au passage, et relâche quelque chose (reste à trouver quoi, mais en vrai personne sait donc ce serait logique que moi non plus) qui va peu à peu transformer toute forme de vie sur l’île. Les survivants à l’explosion doivent donc tenir dans un environnement devenu hostile, jusqu’à ce que la tempête se termine pour pouvoir être secourus.

L’onde de choc de l’explosion touche tout être vivant dans un rayon assez large pour englober l’île entière. Plus le temps d’exposition s’allonge, plus les chances de transformation augmentent. Plus l’organisme vivant est complexe (comprendre plus grand qu’un insecte ou un brin d’herbe ou une bactérie), plus les chances de transformation augmentent. Ces mutations peuvent prendre plusieurs formes et perturber la gestion des émotions ou le raisonnement des individus touchés. Pour faire simple, une bonne partie de la vie sauvage de l’île (faune et flore) mais aussi des habitants ayant survécu à l’explosion initiale, mutent petit à petit. Soit leur organisme n’arrive pas à supporter l’exposition après un seuil critique et perd les pédale. Dans ce cas la transformation est très violente. Ceux-là voient leur corps changer de façon monstrueuse et perdent rapidement le contrôle de leurs émotions ainsi que toute capacité de raisonnement. Dans le deuxième cas de figure, l’individu réussit à assimiler petit à petit les changements induits par l’exposition et développe des capacités particulières au fur et à mesure de son exposition. On a donc une partie de l’île qui devient monstrueuse et dangereuse et l’autre qui s’adapte pour survivre dans ce nouvel environnement en acquérant des pouvoirs spéciaux. Du coup, on va pouvoir trouver des plantes gigantesque, grotesques et monstrueuses, des arbres lumineux, des chats capables de marcher sur l’eau, des animaux devenus gigantesques et d’autres abominables, des chiens pouvant créer un champ de force autour d’eux, des chimères végétales ou animales, des créatures aux gueules couvertes de dents, des humains transformés en monstres et enfin, d’autres ayant développés de nouvelles facultés, le tout sur une île prise dans la tempête.

Je pense qu’avec ça on va pouvoir faire pleins de petites situations bien sympa, du genre ou y a des gens qui meurent dans d’atroce souffrances. Avec des luttes de pouvoirs un peu aussi quand même. J’espère que l’univers vous plaît. Il est pas super original mais moi j’aime bien. La prochaine fois je vous parle des persos.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

One thought on “Wastelands – Part 2

  1. Cette histoire promet d’être vraiment bien ! Comme tu dis la base à été déjà utilisée à maintes reprises, mais les possibilités de création autour de ce genre d’univers sont innombrables et tellement variées que je suis certaine que tu pourras en faire une histoire originale que j’ai hâte de lire 😉

Comments are closed.